habitatconseil-immobilier

Quels sont les critères d’obtention d’un crédit bancaire ?

Vous avez besoin de demander un prêt auprès de la banque, mais vous n’êtes pas sûr de remplir les conditions requises ? En effet, pour conclure un contrat de prêt, chaque établissement bancaire procède à une analyse de risque client. Les critères d’acceptation peuvent varier d’un établissement financier à un autre, mais il existe des critères courants qui sont applicables à tous.

Des revenus réguliers et fixes et un taux d’endettement faible

Pour obtenir un prêt, vous devez être en mesure de fournir des revenus réguliers et fixes. Dans ce cas, la stabilité dans le domaine professionnel est un critère fondamental pour les banques. Avoir un travail dont le contrat est à durée indéterminée ou être employé par la fonction publique sont des atouts. Pour les professions libérales, les indépendants et les chefs d’entreprises, l’ancienneté est le paramètre à prendre en compte. Les contrats à durée déterminée, les contrats temporaires ou les stages ne sont généralement pas favorables à l’octroi de crédit bancaire. Le taux d’endettement est le rapport entre le revenu net de foyer et le montant total de son prêt mensuel. Les établissements de crédit en France fixent le taux d’endettement maximum à 33 %, seuil au-dessus duquel un crédit bancaire peut vous être refusé.

Un reste à vivre suffisant et l’âge du demandeur

Le restant à vivre représente la somme d’argent à disposition de la famille chaque mois, une fois que les mensualités de crédit ont été déduites. Cette somme doit être suffisant pour payer les factures, les taxes, le transport, etc. Chaque banque peut aussi appliquer sa propre formule. Le reste à vivre est généralement très prisé par les établissements de crédit. Actuellement, il est possible d’emprunter au-delà de soixante-cinq ans. Les conditions sont cependant draconiennes. Les coûts d’assurance sont très élevés, entraînant parfois un taux d’usure supérieur au taux effectif, ce qui pousse les banques à refuser le financement. Aussi, avant 25 ans, obtenir un prêt est très difficile, même s’il s’agit d’un crédit à la consommation.

L’apport personnel et la situation financière saine

Les apports personnels ne sont pas un facteur important dans l’obtention du crédit bancaire, bien qu’un apport de 10 % soit requis dans le cas d’un prêt hypothécaire. Lorsque le reste à vivre est plus important, les banques sont susceptibles d’offrir des prêts sans frais. Les banques ne fournissent pas de crédit aux inscrits qui n’ont pas de situation financière saine. Elles vont d’abord s’assurer auprès de la Banque de France qu’il n’y a pas de dossier en cours au nom du demandeur. Il existe plusieurs types de dépôts : FICP ou Fichier national d’Incidents de remboursement de Crédits aux Particuliers ; FCC ou Fichier Central des Chèques. L’inscription de votre nom dans un des fichiers auprès de la Banque de France peut inciter les banques à refuser votre demande de crédit.

Quitter la version mobile