Comment réduire le coût d’une assurance emprunteur ?

Publié le : 06 juin 20224 mins de lecture

Lors de la souscription à un prêt immobilier, l’établissement bancaire demande systématiquement l’assurance emprunteur. Suite à l’évolution de la législation, vous pouvez désormais souscrire une assurance emprunteur auprès d’une autre compagnie d’assurance que celle proposée par l’établissement bancaire. Comparer différentes offres permet de réaliser des économies.

Négocier avec l’établissement bancaire un taux d’assurance plus bas

Pour obtenir un tarif plus intéressant sur l’assurance emprunteur, vous avez tout à fait la possibilité de négocier un taux plus bas avec l’établissement bancaire. En effet, certaines banques proposent des contrats de groupe qui ont pour objectif de mutualiser les risques emprunteurs. Par contre, ces contrats peuvent ne pas être adaptés pour vous. Vous pourrez obtenir un tarif plus ou moins avantageux sur l’assurance emprunteur avec une autre compagnie d’assurance. Vous êtes alors libre de négocier ou non avec votre banque. Parfois, celle-ci peut privilégier les clients qui sont fidèles en proposant un tarif moins élevé. La souscription à une assurance emprunteur est imposée systématiquement par la banque même si celle-ci est facultative. L’établissement bancaire peut alors proposer au client une assurance adéquate. En choisissant une offre adaptée, vous pouvez réaliser des économies.

Faire jouer la concurrence

Pour réduire le coût d’une assurance emprunteur, n’hésitez pas à comparer un maximum de devis proposés par des compagnies d’assurance différentes. Cela vous permettra non seulement de trouver l’offre la plus adaptée mais également celle présentant le meilleur rapport qualité-prix. Des comparateurs sont disponibles sur Internet pour vous aider à trouver l’offre la plus intéressante. Avec certains établissements, il est aussi possible de négocier le coût d’une assurance.

Opter pour un assureur moins cher aux garanties équivalentes

Comparer facilement et rapidement plusieurs offres est possible après avoir renseigné tous les informations nécessaires à votre sujet. Pensez à opter pour l’assurance la plus compétitive. Pour cela, il faudra respecter les conditions d’équivalence de garantie. Pour profiter d’une assurance déléguée, c’est la condition qui vous sera imposée. Votre couverture doit être optimale. Il faudra donc trouver une offre qui propose des garanties équivalentes que votre banque vous a proposé. Si ce n’est pas le cas, la délégation d’assurance peut être refusée par l’établissement bancaire. Toutes les garanties ne doivent pas forcément être inclus dans le contrat. En général, il s’agit juste de garantir les risques principaux comme l’invalidité permanente, la perte totale d’autonomie ou le décès. En fonction du profil de chaque souscripteur, les garanties restantes sont souscrites en fonction du cas de ce dernier. 

Plan du site